Quels statuts légaux faut-il avoir pour vendre sur Amazon ?

Vendre en ligne et en retirer légalement du bénéfice demande d’avoir les statuts légaux nécessaires. De la sorte, Amazon priorise les entreprises légalement reconnues que les ventes de particuliers. Il existe à cet effet, plusieurs statuts émergents qui plaisent, avec des exigences administratives allégées. Quels sont alors ces statuts légaux émergents qu’il faut avoir pour vendre sur Amazon ?

Comment se lancer légalement seul dans le FBA ?

Se lancer légalement seul dans le FBA et vendre sur amazon n’est possible que si l’on a un statut légal et reconnu par la plateforme. De la sorte, pour collaborer avec Amazon et bénéficier de certains avantages, il faut être :

A voir aussi : Quels bénéfices une entreprise peut-elle tirer en utilisant un service de livraison de colis ?

  • Un autoentrepreneur avec un chiffre d’affaires d’au moins 81500 euros. C’est un statut parfait pour concevoir une activité. Avec un tel chiffre d’affaires, il est possible de vite analyser si le modèle est rentable. Les démarches administratives sont également simplifiées, mais le risque est que les biens personnels sont mélangés au capital de la société.
  • Une entreprise individuelle légalement enregistrée. Il n’existe pas un plafond de chiffre d’affaires pour ce statut, mais les biens personnels du promoteur sont confondus avec ceux de l’entreprise. Toutefois, il est possible de passer en entreprise individuelle à responsabilités limitées (EIRL), ou encore, de remplir une déclaration d’insaisissabilité.
  • Une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) qui dispose d’un seul associé. L’avantage de ce statut est que l’entreprise obéit aux règles de la SARL.

Quels statuts pour se lancer en groupe sur Amazon ?

Lorsqu’on souhaite se lancer à plusieurs dans la vente sur Amazon, cela requiert également des conditions qu’il faut respecter. De ce fait, peut vendre sur Amazon :

  • Une société à responsabilité limitée (SARL) avec au minimum de deux associés. Ces associés sont garants des obligations à hauteur de leurs apports et il n’y a pas de capital minimum défini.
  • Une société par actions simplifiée (SAS) avec deux associés minimum. Les associés sont également garants des obligations à hauteur de leurs apports et il n’y a pas de capital minimum non plus. Toutefois, il est préférable d’opter pour la SAS pour de la vente en ligne puisqu’elle a une structure plus flexible.

Vendre sur Amazon : que faire si l’on n’a pas d’entreprise ?

La vente sur Amazon nécessite d’avoir le statut d’entreprise. Si tel n’est pas le cas, il faut le créer. En effet, le statut d’entreprise peut se créer gratuitement et très rapidement de nos jours.  On peut avoir son numéro SIRET et s’enregistrer sur Amazon en trois semaines. Avec ce statut, il est possible d’expérimenter la vente sur Amazon en payant des charges exclusivement sur ce qu’on vend. 

Cela peut vous intéresser : Quels sont les avantages pour une entreprise de recourir à un service de livraison de colis ?

Lorsque l’expérience s’avère bénéficie, il faudra alors évoluer et accéder aux statuts plus professionnels que sont les types EURL, SAS ou SARL. 

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut